0bbe61c9-f6bd-4746-bd0e-4d2a1be7507a.JPG
Armonie Coiffard

Après avoir été double vainqueur en Coupe de France de patinage artistique, Armonie pousse, par hasard, la porte d’un théâtre... C'est le Théâtre du Gymnase à Fromentine. Il y a 20 ans, à une vache près... Aujourd'hui, elle en est l'un des metteurs en scène et directeurs artistiques.

 

Entre les deux, des aventures en veux-tu en voilà ! Paris, Nantes, tournées avec des dizaines de pièces de café-théâtre telles Curriculum... Vite Fait ! au Théâtre d'Edgar, Venise sous la Neige au Théâtre de Jeanne, Le Mariage nuit gravement à la santé au Théâtre des Feux de la rampe. Parmi ses expériences les plus marquantes, notons la pièce de boulevard Potiche au Théâtre Beaulieu dans laquelle elle a l'immense privilège d'incarner Suzanne Pujol, un rôle écrit pour Jacqueline Maillan ; on peut également retenir des rôles classiques, notamment Martine dans Le Médecin malgré lui ou la merveilleuse servante Toinette dans Le Malade Imaginaire. Pour le jeune public, quelques saisons réjouissantes dans Mickey's Winter wonderland à Disneyland ainsi que plusieurs comédies musicales dont Robin des Bois au Théâtre 100 Noms (de laquelle elle réalise la mise en scène en plus d'interpréter le rôle de Marianne) font également partie de sa joyeuse liste. Dans ce registre, elle a également écrit deux pièces musicales. S'ajoutent à ses d'expériences, l'armure de Jeanne d'Arc au Château de Tiffauges, un amant dans le placard dans Cousins comme cochon ou encore quelques balades sur le vieux port de Marseille dans l'opérette Tant qu'il y a du soleil

 

     À la rentrée prochaine, pour son plus grand plaisir (et c'est un euphémisme !), elle endossera les costumes de Mme Teavee et Mme Green dans Charlie et la Chocolaterie dans un autre Théâtre du Gymnase, celui des Grands Boulevards à Paris. Vertuchou, que la vie est belle !

 

      À l’instar de Jacqueline Maillan, "Il y a deux choses qu'[elle] aime dans la vie, c'est travailler et rire". Divertir en somme ! C’est sa passion, son métier, alors avoir encore des histoires, des tas d'histoires à raconter, ce serait une sacrée chance...